Ensemble, Développons votre Avenir

 

Impôt sur la Fortune Immobilière : quel barème en 2018 ?

Avenir et Developpement > Assurance vie  > Impôt sur la Fortune Immobilière : quel barème en 2018 ?

Impôt sur la Fortune Immobilière : quel barème en 2018 ?

v-fotolia86117103xs-62292

Depuis le 1er janvier 2018, l’IFI (Impôt sur la fortune immobilière) a officiellement supplanté l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune). En pratique, quel sera le barème de ce nouvel impôt ? Nos réponses.

Le nouvel IFI est arrivé !

Le remplacement de l’ISF par l’IFI est effectif depuis le 1er janvier 2018.

Conséquence, les placements financiers, l’épargne et les autres valeurs mobilières sortent désormais du patrimoine taxable, soit une suppression de 49% de l’assiette de l’ISF. Un manque à gagner pour l’État, estimé à 2 milliards d’euros, à court terme.

L’objectif de cette réforme est de faire revenir en France les exilés fiscaux, notamment les actionnaires minoritaires, fortement taxés à l’ISF. De quoi les inciter à venir dépenser leur argent en France et à investir davantage dans l’économie nationale.

IFI : quel barème en 2018 ?

Les modalités de calcul de l’IFI sont similaires à celles de l’ISF.

Le nouvel impôt comprend, au total, 6 tranches, avec des taux applicables compris entre 0 et 1,5%. Le montant brut de l’impôt est calculé en application du barème suivant :

Valeur nette taxable        Taux applicable
Jusqu’à 800 000 euros 0%
Entre 0,8 et 1,3 million d’euros inclus 0,50%
Entre 1,3 et 2,57 millions d’euros inclus 0,70%
Entre 2,57 et 5 millions d’euros inclus 1%
Entre 5 et 10 millions d’euros inclus 1,25%
Au-delà de 10 millions d’euros 1,50%

A noter : Le mécanisme de décote, applicables aux patrimoines compris entre 1,3 et 1,4 million d’euros est conservé tout comme le plafonnement des revenus. De même, la résidence principale bénéficie toujours d’un abattement de 30%.

IFI et investissement immobilier indirect

Les biens d’habitation et locatifs ne sont pas les seuls à entrer dans l’assiette du nouvel IFI. C’est également le cas des parts de SCI, SCPI ou OPCI.

Cette règle est valable, y compris lorsque ces parts sont englobées dans une assurance-vie. Toutefois, SCPI et OPCI entrent dans l’assiette de l’IFI, seulement à hauteur des actifs de nature immobilière.

Le nouveau barème de l’IFI est donc semblable à celui de l’ISF. Il comprend 6 tranches, avec des taux s’échelonnant entre 0 et 1,5%. Pour anticiper le montant de votre futur impôt, faites le point avec votre conseiller en patrimoine.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.