Ensemble, Développons votre Avenir

 

Immobilier, PERP, Assurance-Vie, comment serez-vous taxés en 2018 ?

Avenir et Developpement > Assurance vie  > Immobilier, PERP, Assurance-Vie, comment serez-vous taxés en 2018 ?

Immobilier, PERP, Assurance-Vie, comment serez-vous taxés en 2018 ?

concept maison billets 50 euros

2018, l’année où tout change pour le patrimoine des Français ! Ou presque. En effet, la loi de Finances 2018 est venue modifier en profondeur la donne pour l’immobilier mais aussi pour les produits d’épargne les plus populaires comme les livrets bancaires, le Perp ou encore l’assurance-vie. Explications.

Quelle est la nouvelle fiscalité de ces placements ?

Jusqu’à présent, la plupart des revenus de l’épargne, comme les intérêts des livrets d’épargne ou les dividendes d’actions cotées en bourse venaient s’ajouter à vos revenus du travail. Ces revenus étaient fiscalisés en fonction de votre barème progressif de l’impôt sur le revenu.

En 2018, tout change. La nouvelle loi de Finances établit, en effet, le principe général d’un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% (dont 17,2% de prélèvements sociaux), appelé « flat tax ». Cette flat tax s’applique à tous les placements qui étaient précédemment soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Ce prélèvement concerne notamment les intérêts des livrets d’épargne, des PEL de plus de douze ans, des comptes à vue rémunérés, des comptes à terme, des obligations, etc.

A contrario, la « flat tax » ne concerne donc pas les placements dont les gains étaient jusqu’à présent exonérés d’impôt sur le revenu : livrets défiscalisés, compte épargne logement (CEL), plan d’épargne en actions, plan d’épargne entreprise (PEE), Perco (plan d’épargne pour la retraite collectif), etc.

Petite subtilité, en fait les épargnants conservent la possibilité d’opter pour l’imposition au barème progressif. Mais attention, ceux qui choisissent cette option doivent l’exercer pour l’ensemble des revenus financiers encaissés et des plus-values réalisées au cours de l’année.

En clair, il ne sera pas possible de choisir d’être soumis à la « flat tax » à la demande, pour certains revenus, et d’opter pour l’imposition progressive pour d’autres.

L’assurance-vie garde ses atouts fiscaux

L’instauration du PFU concerne également les revenus des contrats d’assurance-vie. Lorsque le montant total des primes versées par le souscripteur, tout contrat confondu, n’excède pas 150 000 euros, il reste possible d’opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5 %.

Condition supplémentaire : le rachat doit avoir lieu après huit ans de détention.

L’assurance-vie conserve par ailleurs son régime fiscal privilégié, à savoir des gains peu ou pas taxés et des capitaux décès qui échappent à toute taxation le plus souvent. Surtout, les épargnants bénéficient toujours de l’abattement de 4 600 euros (pour une personne seule) ou de 9 200 euros (pour un couple) applicable aux rachats effectués après huit ans.

L’immobilier davantage taxé que les valeurs mobilières

Conséquence de la deuxième grande nouveauté de la loi de Finances 2018, tous les placements financiers sont exclus de l’ISF. Ce dernier disparaît, en effet, au profit d’un IFI (impôt sur la fortune immobilière) recentré exclusivement sur les patrimoines immobiliers supérieurs à 1,3 million d’euros.

Toujours côté immobilier, les revenus fonciers, vos loyers, resteront soumis aux prélèvements et à l’impôt au barème. Avec la possibilité de bénéficier du régime micro foncier si vos loyers ne dépassent pas 15 000 euros et du régime micro BIC pour les logements meublés.

À la revente de votre bien immobilier, les plus-values seront imposées à 19 %, après prélèvements sociaux de 17,2 % et abattement en fonction de la durée de détention (exonération totale après 22 ans pour l’impôt et 30 ans pour les prélèvements sociaux).

Enfin, la mise en place du prélèvement à la source fait de l’année 2018 une année blanche. Des règles spécifiques vont s’appliquer pour des produits comme le Perp dont les versements sont déductibles, chaque année, du revenu global pour diminuer son impôt.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.